• CBD Hanf Feld in der Schweiz
  • HANF ALS  NUTZPFLANZE
  • Hanffeld in der Schweiz CBD
GESCHICHTE
 

CHANVRE COMME 
PLANTE CULTURELLE
et MÉDICAMENT

Depuis des milliers d’années, le chanvre est utilisé comme remède et comme médicament. L’humanité a eu tout le loisir d’expérimenter les bienfaits de cette plante. Selon la culture, l'utilisation et le mode de préparation, les utilisateurs y ont rencontré des effets très différents: Le chanvre était consommé pour stimuler l'appétit, mais aussi pour freiner l'appétit vorace; un effet antispasmodique a été attribué au chanvre ainsi qu'un effet stimulant.

Enivrant, calmant, anti-inflammatoire, détoxifiant, anxiolytique ou hallucinogène, où est la part de vérité? Pour qu'une substance ait un effet dans l'organisme, elle doit pouvoir intervenir dans le métabolisme d'une manière ou d'une autre. Il y a près de 30 ans, on a découvert que certaines substances actives du chanvre peuvent se lier aux cellules et y provoquer des effets. On a découvert que ces récepteurs cellulaires étaient "conçus" spécifiquement pour ces principes actifs et des recherches supplémentaires ont été menées pour en connaître la raison.

Wirkstoffe des Hanfs und des CBDs
Swiss Premium Quality

LE CHANVRE, UNE PLANTE CONNUE DEPUIS L'ANTIQUITE

On a vite découvert que certains principes actifs de l’organisme étaient chimiquement identiques à certains des principes actifs du chanvre . On remarque d’ailleurs que ces principes actifs endogènes et leurs récepteurs associés ont été nommé d’après la plante de chanvre elle-même : le nom scientifique du chanvre est cannabis, ses principes actifs sont appelés cannabinoïdes. Les substances chimiquement similaires produites par l’organisme sont appelées endocannabinoïdes, l’endroit où ces substances se fixent sont appelés récepteurs cannabinoïdes. Les récepteurs sont généralement des sites de liaison dans ou sur les tissus corporels auxquels certaines substances peuvent s’arrimer, se fixer (par exemple celles dissoutes dans le sang). Ces récepteurs ont souvent une fonction de commutation : ils peuvent stimuler ou inhiber certains processus métaboliques. En termes scientifiques, on parle d’activation ou de blocage. La fixation d’une substance spécifique sur un récepteur peut donc avoir des effets variés et, selon le type de récepteur, peut provoquer ou empêcher une réaction physique. Quand un récepteur possède des sites de fixation pour plusieurs substances différentes, les réactions se complexifient. En effet, selon la substance qui se fixe au récepteur, on observe des réactions diverses. Les substances dites «agonistes» déclenchent une réaction en interaction avec le récepteur. À l’inverse, les substances dites «antagonistes» bloquent une réaction.

Les principaux types de récepteurs endocannabinoïdes connus dans le corps humain sont le récepteur cannabinoïde 1 (abrégé CNR 1 ou CB 1) et le récepteur cannabinoïde 2 (abrégé CNR 2 ou CB 2). CB 1 est principalement situé dans les cellules nerveuses, c’est-à-dire dans le cerveau et tout les organes alimentés par les nerfs. CB 2 se trouve dans les cellules nerveuses également, mais aussi dans les cellules immunitaires et osseuses. Le THC et le CBD influencent les récepteurs endocannabinoïdes CB 1 et CB 2 de manières très différentes. Par ailleurs, il existe d’autre récepteurs endocannabinoïdes auxquels le THC ne peut pas se fixer, quand le CBD le peut. Par conséquent, il existe des différences majeures dans l’effet de ces deux principes actifs sur l’organisme, et nous allons essayer de vous en dire plus ici même.

LES EFFETS

LES DIFFERENTS EFFETS
DU THC ET DU CBD

Plusieurs éléments expliquent les différents effets mais aussi les différents emplacements où agissent le THC et le CBD. Premièrement, la répartition des récepteurs dans l’organisme joue un rôle majeur. Comme expliqué précédemment, les récepteurs de type CB 1 se trouvent dans le système nerveux central et donc aussi dans le cerveau, tandis que les récepteurs de type CB 2 se trouvent non seulement sur les cellules nerveuses et leurs tissus mais aussi sur les cellules immunitaires et osseuses. Selon que le tissu possède un récepteur CB 1 ou CB 2, il réagira au THC ou au CBD de manière très différente.

Enivrant, calmant, anti-inflammatoire, détoxifiant, anxiolytique ou hallucinogène, où est la part de vérité? Pour qu'une substance ait un effet dans l'organisme, elle doit pouvoir intervenir dans le métabolisme d'une manière ou d'une autre. Il y a près de 30 ans, on a découvert que certaines substances actives du chanvre peuvent se lier aux cellules et y provoquer des effets. On a découvert que ces récepteurs cellulaires étaient "conçus" spécifiquement pour ces principes actifs et des recherches supplémentaires ont été menées pour en connaître la raison.

Hanf Unterschied zwischen CBD und THC
Swiss Premium Quality

UTILISATION DU CBD - LE CANNABIDIOL EST-IL FAIT POUR MOI ?

Même si la recherche dans le domaine du CDB fait encore régulièrement état de nouvelles découvertes positives, on sait déjà que le CDB a un spectre d'effets incroyablement large dans son application. Nous avons compilé et illustré les 10 principaux domaines d'application.

LES "10 A" DE L’UTILISATION DU CBD

LE CANNABINOÏDE AGIT DE PLUSIEURS FAÇONS DIFFÉRENTES, VOICI NOTRE TOP 10:


En plus des "10 A", le CDB a de nombreuses autres applications potentielles. Par exemple, le CBD est également utilisé avec succès pour le sevrage tabagique et le contrôle de la dépendance, ainsi que comme aide potentielle en cas de perte de réalité, d'hallucinations et de délires schizophrènes. Il est utilisé comme complément alimentaire pour supprimer les allergies et l'hypersensibilité et est actuellement testé comme aide dans le traitement de la démence et de la maladie d'Alzheimer. Enfin, en raison de son effet antioxydant, le CBD est également très populaire en tant que complément alimentaire pour de nombreuses personnes et en principe il convient à tout le monde.

  • ANALGÉSIQUE

    Tout d'abord, le CBD peut contribuer à inhiber la douleur et peut donc convenir au traitement des douleurs menstruelles ou des migraines, par exemple.
  • ANXIOLYTIQUE

    De nombreuses études préconisent l'utilisation de CDB pour les états d'anxiété et les phobies.
  • ANTI-ÉPILEPTIQUE

    Certaines des meilleures études actuelles témoignent d’une utilisation réussie du CBD dans le traitement de l'épilepsie.
  • ANTI-INFLAMMATOIRE

    Grâce à son effet anti-inflammatoire potentiel, le CBD peut également contribuer à réduire les inflammations aiguës et chroniques dans l'organisme.
  • ANTIÉMETIQUE

    Les nausées et les vomissements peuvent également être combattus avec les produits de la CDB.
  • ANTIKINÉTIQUE

    Le CBD ne se limite pas à aider à résoudre les problèmes d'estomac. Des effets apaisants sur le tractus gastrointestinal ont également été observés dans certains cas chez les utilisateurs.
  • ANTISPASMODIQUE

    La CDB aurait un effet libérateur sur les crampes et les tensions. Cet effet, connu sous le nom d'antispasmodique, rend l'utilisation de la CDB envisageable dans de nombreux autres domaines
  • ANTI-INSOMNIE

    Étant donné que la consommation de produits contenant du CBD a un effet relaxant général, le CBD convient comme aide à l'endormissement pour les personnes souffrant de troubles du sommeil.
  • ANOREXIGÈNE

    Les rapports d'expérience et les études montrent également que le CDB freine l'appétit et peut donc compléter les régimes amaigrissants.
  • ANTIPROLIFÉRATIF

    D'autre part, certaines études ont montré que le CDB peut contrecarrer la croissance des cellules cancéreuses, ce qui rend son utilisation combinée dans le traitement du cancer envisageable.
En plus des "10 A", le CDB a de nombreuses autres applications potentielles. Par exemple, le CBD est également utilisé avec succès pour le sevrage tabagique et le contrôle de la dépendance, ainsi que comme aide potentielle en cas de perte de réalité, d'hallucinations et de délires schizophrènes. Il est utilisé comme complément alimentaire pour supprimer les allergies et l'hypersensibilité et est actuellement testé comme aide dans le traitement de la démence et de la maladie d'Alzheimer. Enfin, en raison de son effet antioxydant, le CBD est également très populaire en tant que complément alimentaire pour de nombreuses personnes et en principe il convient à tout le monde.

LES EFFETS DU CBD : LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET SES RÉSULTATS

De nombreux effets du CBD ne se manifestent pas dans la plante à l’état brut car les principes actifs présents sont sous forme d’acides cannabinoïdes. Ces acides cannabinoïdes se fixent sur d’autres récepteurs et ont un spectre d’action différent et limité. Les acides cannabinoïdes du CBD ne deviennent à proprement parler du CBD que par chauffage. L’une des options possible est l’inhalation de fleurs de cannabis CBD fumées. Si vous souhaitez consommer du CBD sans le fumer, il est nécessaire de chauffer la matière première avant consommation, par cuisson ou vaporisation par exemple. À l’inverse, nos huiles de CBD contiennent du CBD «activé» et peuvent être utilisées immédiatement.

SUIVEZ NOUS

Contact

+41 (0) 32 342 53 53
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

HORAIRES

Lundi-Vendredi
10.00 - 12.00 h | 13.30 - 17.00 h

NEWSLETTER

Copyright © Swiss Hempcare | All Rights Reserved |
Designed by Gerguri & Co.